Tout ce que fait un indien il le fait dans un cercle... Il en est ainsi parce que le pouvoir de l’univers opère toujours en cercles et que toute chose tend à être ronde. Dans les temps anciens, lorsque nous étions un peuple heureux et fort, notre pouvoir nous venait du cercle sacré de la nation, et tant qu’il ne fut pas brisé, notre peuple a prospéré. Tout ce que fait le Pouvoir de l’Univers se fait dans un cercle. Le ciel est rond et j’ai entendu dire que la terre est ronde comme une balle et que toutes les étoiles le sont aussi. Le vent, dans sa plus grande puissance, tourbillonne. Les oiseaux font leur nid en rond, car leur religion est la même que la nôtre. Le soleil s’élève et redescend dans un cercle. La lune fait de même, et ils sont ronds l’un et l’autre. Même les saisons, dans leur changement, forment un grand cercle et reviennent toujours où elles étaient. La vie d’un homme est un cercle d’enfance à enfance, et ainsi en est-il de toute chose où le Pouvoir se meut. Ainsi nos tentes étaient rondes comme les nids des oiseaux et toujours disposées en cercle, le cercle de la nation, nid fait de nombreux nids où nous couvions nos enfants selon la volonté du Grand Esprit.

Hehaka Sapa 1863-1950
(Black Elk) Leader spirituel de la nation Sioux.

mercredi 6 février 2008

Le tablier de Grand Mère par Eliane Touzet



OK je suis tellement pressée de vous montrer mon CD que je ne l'ai pas encore monté, voilà comment je vais faire, mettre un peu de molleton sur une cartonnette, et le coller dessus ou plutôt au verso de la cartonnette qui sera ensuite collée sur un CD J'ai donc choisit le thème du challenge de Sharon : souvenirs. Comme j'avais reçu d'un amour d'enfance le texte qui suis "le tablier de grand-mère" et bien je n'avais plus qu'à le faire, j'ai pris beaucoup de plaisir à le broder et j'ai aussi pensé à ma mamie qui me faisait de si bonnes mousses au chocolat.






Te souviens-tu du tablier de ta grand-mère ? Le principal usage du tablier de Grand'Mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela, il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau ; il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants, et à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies. Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs,les poussins à réanimer, et parfois les oeufs fêlés qui finissaient dans le fourneau. Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d'abri à des enfants timides ; et quand le temps était frais, Grand'Mère s'en emmitouflait les bras. Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet, agité au dessus du feu de bois. C'est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine. Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes. Après que les petits pois aient été récoltés venait le tour des choux. En fin de saison il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre. Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière. A l'heure de servir le repas, Grand'Mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes au champ savaient aussitôt qu'ils devaient passer à table. Grand'Mère l'utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes à peine sortie du four sur le rebord de la fenêtre pour qu'elle refroidisse, tandis que, de nos jours, sa petite fille la pose là pour décongeler. Il faudra de bien longues années avant que quelqu'un invente quelque objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses.

(texte trouvé sur le net, recherchons désespérément l'auteur)

5 commentaires:

MLaure a dit…

Très touchant ton CD , qui illustre très bien cette histoire. Moi aussi ma grand-mère...

Simone a dit…

Magnifique broderies pour ce tablier de grand-mère, mais c'était sûrement le tablier du dimanche...
Les tabliers sont toujours dans l'air du temps et si pratiques.
Mamie Simone

Caroline D. pour Histoires de boites à couture a dit…

Très joli texte qui rappelle tant de souvenir et très beau CD.

Anonyme a dit…

Oui, on se souvient. Moi je me rappelle plutôt les grands-mères des autres : je n'en avais qu'une et désespérément urbaine (enfin, à mon goût). Elle était plutôt tarte décongelée que confitures maison et je rêvais de tout ce que le texte raconte. C'est bon de retomber en enfance et ton tablier est vraiment sympa. Excellente idée.

Mimiblue a dit…

Désolée pour l'anonymat, c'est 'encore' un ratage de ma part. Signez-le pour moi. Mimiblue

lecteurs fidèles

Circle Design CD Histoires's Fan Box

Aigu'illes en Luberon 2011's Fan Box